Am Winkelbach 10, 61476 Kronberg  +49 (0) 6173 394 1780

Commentaires de mars 2020

Francfort, 2 avril 2020

Chers membres de la Société Franco-Allemande, Chers amis,

A temps exceptionnel, mesures exceptionnelles : je vous propose cette lettre sous forme de brèves, afin d’informer les uns, et de résumer pour les autres l’actualité française des dernières semaines. Toute critique est la bienvenue et je me réjouis de toute réaction en ces temps de confinement, durant lesquels nous devons inventer un nouveau mode de communication immobile.

Corona : La politique de confinement de la France est semblable à celle de l’Allemagne, mais plus stricte (interdiction de s’éloigner à plus d’un kilomètre de la maison, en cas de stricte nécessité seulement). Se discute si le baccalauréat sera distribué sans épreuves, comme après Mai 68.

 FranceAllemagneÉtats-UnisItalieEspagne 
Premier cas24.1.27.123.1.31.11.2.
Nombre de cas  59.52984.794245.573 115.242 112.065 
Décès5.3871.1072.11813.91510.348
Personnes guéries12.54822.4409.22818.27826.743 

Source : Johns Hopkins Corona Resource Center (données au 3 avril 2020, 8 heures 30)

La courbe des infections (glissante sur 5 jours) continue à monter en France et en Allemagne (comme aux US, Grande-Bretagne et Espagne), mais s’est inversée en Italie. 

Polémique sur l’utilisation de l’HydroxyChloroquine: le Professeur Raoult (directeur de l’Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée Infection de Marseille) utilise ce traitement, efficace contre la malaria, mais dont l’efficacité face au Corona est en cours de test scientifique au niveau européen (projet Discovery) et de l’OMS. 

Élections municipales : après un premier tour déjà contesté le 15 mars, le second tour a été reporté, sans nouvelle date à ce jour. Les élections de 2014 reflétaient encore un partage Gauche/Droite, la Gauche reculant (33,5 %) au profit de la Droite (44,1 %) et du Front National (6,8%), qui remportait la Mairie de 11 villes. Les Verts restaient marginaux avec 0,5 %. Le premier tour 2020 a illustré 

Paris : la Maire sortante Anne Hidalgo sort en tête avec 29,3% devant Rachida Dati (LR : 22,7%), Agnès Buszyn (LREM : 17,3%), David Bélliard (Les Verts : 10,8%), Cédric Villiani (LREM, 7,8%). Nota Bene : Rassemblement National 1,5% !

Marseille : Michèle Rubirola Blanc (Union de la Gauche : 23,4%) devance de peu Martine Vassal (LR 22,3%) Stéphane Ravier (RN : 19,5%), Bruno Gilles (Divers droite 10,7%), Sébastien Barles (Les Verts 8,9%) et Yvon Berlan (LREM : 7,9%).

Lyon : Grégory Doucet (Les Verts) en tête avec 28,5% devant Etienne Blanc (LR : 17%), Yann Cucherat (Centre 15%), Georges Képénikian (Centre 12%) devancent Nathalie Perrin Gilbert (Divers gauche 10,2%) et Sandrine Runel (Union de la Gauche 7%). N.B. : RN n’obtient que 5,5%.

Marine Le Pen (Rassemblement National) et Jean-Luc Mélenchon (France Insoumise) ont vite mis un terme au front uni face à la crise, et ont repris leur cours de critique du gouvernement. 

Economie/Finances : Notre dernière conférence avec Hervé Le Bras le 6 mars dernier avait pour titre « Se sentir mal dans une France qui va bien ». Les statistiques prouvent que les Français ont le revenu moyen -après redistribution- et l’espérance de vie (en bonne santé) les plus élevés, mais ne cessent de se révolter, comme dernièrement les gilets jaunes. L’inefficacité du système éducatif (cf. l’importance du chômage des jeunes : 23,5% !) et la défiance à l’égard de la classe politique en seraient les causes majeures (cf. la présentation sur notre site internet www.dfg-frankfurt.de).  

La crise Corona touche la France au moment où elle se redressait : taux de chômage réduit à 7,9%, au plus bas depuis 11 ans grâce notamment à plus de 800.000 créations d’entre-prises en 2019 (+ 36%), une progression de 16% des apprentissages (qui restent 45% en -dessous de l’Allemagne). 

Comme l’Allemagne, la France a adopté des mesures budgétaires importantes : 

Ces mesures risquent de relancer la discussion sur l’Euro et la dette européenne, celle-ci atteignant 100% du PIB en France (60% en Allemagne), et plus de 130% en Italie.

De manière à éviter une envolée des taux d’intérêts, notamment des pays les plus endettés, la Banque Centrale Européenne a réagi rapidement, et annoncé le 18 mars le rachat de 750 milliards de dettes souveraines supplémentaires, et supprimant son plafonnement de 33% de la dette totale d’un pays (et incluant la dette grecque). Par ailleurs, les ratios prudentiels des banques, dont les notations sont revues à la baisse, ont été allégés (renforçant les fonds propres de 150 milliards €, y compris suppression du versement de dividendes pour 2020).

En discussion le lancement de Corona bonds. L’Europe s’est désunie, chaque pays ayant improvisé sa propre politique. Il est temps de retrouver l’esprit de solidarité européenne nécessaire pour éviter une progression des populistes, mais surtout pour préserver les marchés d’exportation et l’Euro, défense de notre économie de sociale de marché.

Nous devions en discuter le 20 avril prochain avec Jean-Dominique Giuliani, Président de la Fondation Robert Schuman, à l’occasion des 70 ans de la déclaration du 9 mai 1950. Corona oblige, c’est partie remise ! 

Restez tous en bonne santé ! Au plaisir de vous accueillir prochainement au sein de la Société Franco-Allemande,

Christophe Braouet